[Event] Un visiteur inattendu.

Aller en bas

[Event] Un visiteur inattendu. Empty [Event] Un visiteur inattendu.

Message par Dydys le Ven 11 Oct - 17:03

La pluie battait contre les vitres du Codex, par une froide après midi d'automne.
Quelques lecteurs installés dans les canapés profitaient de leur lecture, réchauffés parle feu qui crépitait dans la cheminée.
L'homme qui se glissa par la porte se démarquait cependant des autres visiteurs.
Un Elezen, à la stature haute et droite, était couvert d'un épais manteau de style Gridanien.
Ses cheveux blonds soigneusement attachés contrastant avec un regard bleu glacial.
Le sac qu'il transportait semblait important. La bandoulière passée autour de ses épaules, le sac rabattu devant lui, les deux mains posées devant.
Se dirigeant vers le bureau, c'est à voix basse qu'il demanda à rencontrer les responsables.
Il fut donc reçu dans la salle de travail de Kashara. Une pièce fermée au public, dans laquelle étaient rangés certains des exemplaires les plus précieux du Codex.

Il repoussa doucement la tasse de thé qui lui avait été servie, pour poser sur la table l'objet mystérieux qu'il avait amené avec lui.
Une boite de palissandre, finement ouvragée et ornée sur son couvercle du sceau Ishgardais.
Une boite retrouvée quelques mois auparavant lors de recherches menées par le Codex.
Tous, dans la pièce, avaient une idée précise de la valeur historique de l'objet.
Il s'expliqua alors.


"Mon nom est Cendric Beauchant.
Héritier légitime de Sire Hallivert Beauchant, celui qui a défendu cette boite au péril de sa vie et de celle de ses hommes."

La boite était un trésor inestimable. Après avoir restauré d'anciens écrits, presque illisibles, l'équipe du Codex avait pu mener des recherches sur la situation d'un ancien Vigile. Une forteresse, rasée lors de la guerre des dragons, dont toute trace avait été perdue après que ces derniers l'aient anéantie lors d'une attaque décisive.
Jusqu'à la découverte des ruines, aucune des familles des soldats postés là-bas n'avait pu savoir avec certitude ce qu'il était advenu de leurs disparus.
Seule une vieille légende affirmait que ces soldats, véritable symbole de bravoure, avaient tenu un baroud d'honneur de deux jours face à l'assaut des dragons, n'espérant plus aucun renfort, aucun n'avait fui ou failli à son devoir.
Lorsque le Codex avait pu explorer les ruines du fort, ils avaient pu retrouver, enfouis sous la terre, la fameuse boite, accompagnée du journal de Sire Beauchant.
Ils avaient ainsi appris que la forteresse avait abrité un temps un œil de dragon ainsi que le chevalier-dragon qui avait pour mission de le ramener à son ordre.
L'assaut sur la forteresse n'ayant pour but que de récupérer celui-ci, le seigneur Beauchant avait reçu l'ordre, ainsi que ses hommes, de retenir l'assaut draconique le temps que l’œil soit évacué de la forteresse.
Si Beauchant avait bravement sacrifié sa vie et celle de ses hommes, Ishgard s'était gardé d'en nommer la raison au peuple. Laissant sombrer la famille Beauchant dans l'oubli, ne laissant pour seul témoignage que la boite qui avait autrefois contenu le précieux œil.
Cendric, assis face à l'artefact, resta silencieux un moment, comme si l'histoire dont était chargé l'objet l'accablait.


"J'ai reçu votre transcription du journal de mon aïeul. Elle correspond parfaitement à la description faite par ma famille au fil des années du caractère de Hallivert.
Cependant, quelque chose manque.
Un nom, pour être précis.
Dresoix. Aleric Dresoix. Il s'agissait de l'ami le plus proche de mon aïeul, un frère de lait, si je puis dire.
Aleric et Hallivert étaient inséparables, il fut son homme-lige, conseiller, ami.
Cependant, la liste des morts ne mentionne Aleric nulle part. Ni les dernières pages du journal de Hallivert.
Cela fait des générations que ma famille tente de lever le voile sur ce qu'il s'est passé au Vigile des Vents, je pensais avoir abandonné, après tout ce temps.
Mais les éclaircissements que vous m'avez faits parvenir ne font que soulever de nouvelles questions.
Aussi, je requiers votre aide. "

Il posa sur la table un autre manuscrit, visiblement ancien, et tout aussi abîmé que le premier. La couverture était couverte de tissu élimé, ou l'on devinait encore les broderies bleues rehaussées d'argent. Les initiales H.B. y étaient encore visibles.

"Ceci est le journal de mon aïeul, celui qu'il tenait à la ville, réservé à ses descendants.
Cependant, certains passages semblent dissimuler des double-sens, comme s'il avait craint que quelqu'un d'autre ne les lise.
Bien entendu, vos recherches seront rémunérées. A la hauteur de mes désormais modestes moyens.
Toute avancée sera pour moi un pas en avant pour laver le nom de ma famille."

Il rangea la boite, soigneusement, avant de se lever et de s'incliner profondément.
Son départ laissa le groupe curieux, et Kashara ouvrit le manuscrit laissé sur la table.
[/i]

_________________
Dydys n'aime pas les suppositions.
Dydys aime le poulet et le poisson.
Dydys
Dydys
Admin

Messages : 164
Date d'inscription : 14/02/2013
Age : 33
Localisation : Belgique

https://codex.forumactif.be

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum